RDC : Le Premier ministre, Bruno Tshibala lancera dès le mois prochain, un programme de subvention stratégique des soins à l’endroit de la mère et de l’enfant.

L’annonce a été  faite le 26 septembre 2017, à l’Immeuble du gouvernement par Le Premier ministre, Bruno Tshibala en ouvrant les travaux des journées d’information, d’échanges et de réflexion sur la santé de reproduction, la mère, le nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent en RDC.

Selon Bruno Tshibala qui, a remercié les partenaires de la RDC du domaine de la santé et a félicité le ministre de la Santé Oly Ilunga pour l’initiative, il faut agir pour améliorer la situation. Le chef du gouvernement congolais a appelé les conférenciers à réfléchir et à partager leurs expériences en vue de permettre au pays de rebondir.

Après avoir souhaité la bienvenue aux participants, Oly Ilunga a expliqué que malgré les efforts consentis pour améliorer la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent et combattre la mortalité maternelle et infantile, la RDC a encore des efforts à fournir.

« En dépit des efforts consentis à ce jour pour améliorer la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent et combattre la surmortalité maternelle et infantile, notre pays la République démocratique du Congo est encore aujourd’hui compté parmi les 26 pays au monde où cette question est encore une priorité », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que, les pays du monde entier et particulièrement les 26 pays les plus affectés par la surmortalité maternelle et néonatale, sont engagés dans une voie : Réduire autant que possible les décès évitables des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Merveille Lundula Dikoma

In this article