Une Congolaise Morte à Troyes : âgés de 3 et 5 ans, ils vivaient depuis une semaine avec le cadavre de leur mère

Le corps de la jeune femme, âgée d’une trentaine d’années, était en état de décomposition…

Depuis plusieurs jours, les moniteurs de l’auto-école où était inscrite la mère de famille tentent de la joindre au téléphone. Et à chaque fois, les enfants répondent : “Maman, elle dort…“. Personne n’imagine alors ce qui se passe réellement dans cet appartement du boulevard Jules-Guesde, à Troyes (Aube). Jusqu’au 6 avril dernier où une fuite d’eau commence à intriguer les voisins. Sans parler de l’odeur pestilentielle qui émane de l’appartement…

Alertés par les voisins, les pompiers ont fini par pénétrer dans l’appartement et ont découvert le corps de Malou Makengo allongé sur son lit avec, à ses côtés, deux enfants de 3 et 5 ans. Ils étaient amaigris, mais en bonne santé. La mère était décédée depuis plus d’une semaine, de mort naturelle selon les premiers éléments de l’enquête. Quant aux enfants, ils ont vraisemblablement survécu en se servant dans le frigo, se nourrissant de yaourts, de lait et de restes de plats cuisinés par leur maman.

A (re) Lire:  Le Vice-ministre des congolais de l’étranger annonce ses innovations

L’union
N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter:

 














Commentaire

Tags from the story

Leave a Reply

Your email address will not be published.